Bases sémiotiques pour le Web des Expériences

Cahier Jean-Pierre
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Nous développons dans cet article l’idée d’un « Web des expériences ». Cette réflexion est inséparable d’une réflexion sémiotique qu’il nous semble nécessaire de mobiliser dans cette voie, en cohérence avec les méthodes, outils et modèles d’Ingénierie de Connaissances collaborative que requiert le Web des expériences. Celui-ci s’intéresse en effet aux pratiques dans des situations collectives complexes, lorsque les acteurs ont la possibilité, en s’appuyant sur une méthode et des modèles tels que ceux décrits dans l’article, de travailler sur le récit de leur expérience dans une situation, afin de l’adapter pour le support d’inscription du Web pour capitaliser et partager leurs retours d’expérience avec leurs pairs. Mettant en évidence l’importance des aspects phénoménologiques et sémiotiques, en particulier le système catégoriel de Peirce et la théorie du signe hexadique appliquée au cours d’expérience de J. Theureau, cette réflexion prend l’exemple d’expériences mises en jeu par des médecins urgentistes dans des situations de crise.