Cognition et émotion musicales

Bigand Emmanuel
Filipic Suzanne
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

La musique est une objet culturel qui n'a pas de valeur adaptative évidente pour l'espèce humaine mais qui provoque cependant des réponses émotionnelles aussi intenses que certaines stimulations biologiquement pertinentes. Pour cette raison, la musique constitue un domaine privilégié pour approfondir les relations complexes qui existent entre la cognition et les émotions. Dans cet article nous considérerons les résultats actuels dans le domaine des neurosciences et de la psychologie de la musique qui permettent de mieux comprendre ces relations. Selon une première approche, la réponse émotionnelle précède les traitements cognitifs. Cette primauté de l'émotion se traduit notamment par le fait qu'une réponse émotionnelle peut être obtenue dès les premiers centièmes de seconde d'écoute d’une pièce de musique. Nous résumerons d'autres études qui, tout en confirmant l'extrême rapidité des réponses émotionnelles, suggèrent que ces réponses émotionnelles pourraient provenir de traitements cognitifs implicites mis en œuvre dans les trois cent premières millisecondes de l'écoute. Nous présenterons une méthodologie permettant de pister avec précision le décours de ces réponses dans le cerveau. Etant donné l'état actuel des recherches, nous soulignerons que l'extrême rapidité des réponses cognitives et émotionnelles aux stimuli musicaux ne peut pas être anodine : elle indique selon nous l'importance adaptative que ces stimuli revêtent pour l'espèce humaine.



Pour citer cet article :

Bigand Emmanuel, Filipic Suzanne (2015). Cognition et émotion musicales. In Sedes Anne (Eds), Musique et Cognition, Intellectica, 48-49, (pp.n/a), DOI: n/a.