Corps, action et cognition : la réalité virtuelle au défi des sciences cognitives

Viaud-Delmon Isabelle
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

De l’outil pour étudier l’intégration multisensorielle ou le contrôle moteur en neurosciences, au dispositif permettant de diagnostiquer et réhabiliter des patients en neurologie et psychiatrie, la réalité virtuelle n’a pas oublié de devenir un objet de recherche en soi. Un des atouts de la réalité virtuelle est de créer un espace artificiel, permettant de présenter un stimulus au sein d’un contexte. De plus, il est possible de faire participer le corps aux stimulations générées par l’ordinateur tout en immergeant le sujet dans l’espace virtuel.
Les diverses applications de la réalité virtuelle, de l’expérimental au thérapeutique, soulignent que l’interaction, basée sur une action volontaire de la part du sujet immergé, et que la simulation, sont des concepts essentiels auxquels cette technologie donne accès.



Pour citer cet article :

Viaud-Delmon Isabelle (2007/1). Corps, action et cognition : la réalité virtuelle au défi des sciences cognitives. In Grumbach Alain & Klinger Evelyne (Eds), Virtuel et Cognition, Intellectica, 45, (pp.37-58), DOI: n/a.