De la linguistique cognitive à la linguistique intégrale et réciproquement

Zlatev Jordan
Langue de rédaction : Anglais
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

En s’appuyant, depuis maintenant plus de vingt ans, sur la richesse de l’expérience humaine, la Linguistique Cognitive oscille actuellement entre des perspectives positiviste et subjectiviste qui toutes deux limitent, ontologiquement et méthodologiquement, toute compréhension du langage. Nous soutenons que la Linguistique Intégrale de E. Coseriu peut élargir cette compréhension en distinguant trois niveaux et trois points-de-vue, ou perspectives, sur la réalité linguistique (et cognitive). Mobilisant et questionnant la « matrice » des niveaux et perspectives proposée par Coseriu, nous en proposerons une interprétation phénoménologique. Un point-clé nous semble reposer sur la distinction entre "conscience" et  "inconscient cognitif". Nous soulignons enfin la manière dont les distinctions faites par la Linguistique Intégrale peuvent aider à résoudre les débats inhérents à la Linguistique Cognitive, débats relatifs notamment à la nature des « schémas-images» et des « métaphores conceptuelles »