Ecrire l’au-delà : les pouvoirs de la synesthésie sémiotique

Keane Webb
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

L'article montre sur des exemples anthropologiques éloignés les uns des autres (New York et Sumba d'aujourd'hui, empire byzantin) la prégnance du rôle cognitif de la lecture et de l'écriture dans le rapport qu'elles instituent avec l'au-delà. La lecture et l’écriture ne sont pas seulement des vecteurs pour un au-delà qui aurait une existence indépendante ; elles sont au coeur de l’élaboration du contenu religieux lui-même et de la nature symbolique qu’on lui prête.



Pour citer cet article :

Keane Webb (2008/3). Ecrire l’au-delà : les pouvoirs de la synesthésie sémiotique. In Lassègue Jean (Eds), Religion et Cognition, Intellectica, 50, (pp.73-92), DOI: n/a.