Enaction, externalisme et suppléance perceptive

Lenay Charles
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

Pour défendre les thèses énactivistes et externalistes je propose une série d'expériences de perception prothétisée (suppléance perceptive) minimalistes. Ces situations expérimentales très simples permettent de dépasser la critique du représentationnalisme pour définir précisément, et faire fonctionner concrètement, le schème explicatif de la perception comme énaction. Localisation et reconnaissance de forme s'inscrivent dans l'espace des déplacements du point de vue relativement à l'objet perçu. L'espace de perception est l'espace d'action lui-même, et non pas un espace interne de représentation. C'est la position externaliste radicale pour laquelle l'activité cognitive et les contenus de l'expérience vécue sont à comprendre dans la dynamique sensorimotrice du couplage entre l'organisme et son environnement, et non pas comme computation de représentations internes. Cet externalisme semble être un bon cadre épistémologique et théorique pour rendre compte de l'efficacité de la cognition située. Les dispositifs et environnements techniques transforment nos possibilités d'action et donc notre expérience vécue en offrant de nouvelles capacités de perception, d'imagination, de mémorisation ou de raisonnement. De même un cadre externaliste permet un dialogue fructueux entre phénoménologie et psychophysiologie. Plutôt que de présupposer une séparation entre expérience vécue interne et objectivité externe et donc seulement chercher des corrélats neuronaux des états de conscience, pour l'externalisme cette séparation se constitue dans le cours même de l'activité concrète et donc l'espace de l'expérience vécue est co-extensif à l'espace d'action et de perception.



Pour citer cet article :

Lenay Charles (2006/1). Enaction, externalisme et suppléance perceptive. In Brassac Christian (Eds), Internalisme / Externalisme, Intellectica, 43, (pp.27-52), DOI: n/a.