Intelligence artificielle : l’apport des paradigmes incarnés

De Loor Pierre
Mille Alain
Khamassi Mehdi
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Cet article a un double objectif : Le premier est de présenter les différentes propositions relatives à l'approche incarnée de la cognition faites par la communauté informatique et robotique. Le deuxième est de mener un débat sur leurs apports et leurs limites, relativement aux questions les plus délicates des sciences cognitives que sont la construction du sens, la conscience phénoménale ou encore les liens entre esprit, matière et organisation. La première partie de l'article dresse un rappel historique des objectifs initiaux de l'intelligence artificielle ainsi que les différentes orientations qui sont désormais prises par cette communauté. La partie suivante positionne le débat à la fois sur les questions fondamentales que peut étudier ou pas l'intelligence artificielle pour répondre aux questions difficiles des sciences de la cognition et en particulier les intérêts ou limites liés à l'utilisation d'une approche incarnée pour y répondre. La troisième partie consiste à détailler l'approche incarnée selon une structuration en familles, définies par des domaines ou des focalisations différentes en neurosciences, psychologie ou biologie. Nous faisons une description des principes sur lesquelles chacune d'elles repose et nous en identifions les limites et les possibilités relativement au débat posé. Le tout est synthétisé par une conclusion mettant en perspectives les recherches présentées.