La dualité de la perception

Dokic Jérôme
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

Dans cette réponse, je défends trois thèses. Premièrement, Pierre Jacob a raison de souligner que la dualité essentielle de l’expérience visuelle pose un problème à la théorie énactive de la perception. Deuxièmement, cette dualité peut être définie en termes plus généraux, indépendamment de l’hypothèse empirique du double système visuel. Enfin, les raisons pour lesquelles la théorie énactive décrit bien la perception prothétique, telle que l’étudie Charles Lenay, ne sauraient être transformées en raisons de considérer qu’elle est un modèle adéquat de la perception ordinaire, non prothétique.



Pour citer cet article :

Dokic Jérôme (2006/1). La dualité de la perception. In Brassac Christian (Eds), Internalisme / Externalisme, Intellectica, 43, (pp.67-72), DOI: n/a.