Compte-rendu

La théorie des vagues qui se chevauchent de Siegler appliquée au développement du langage

Mimeau Catherine
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Selon la théorie des vagues qui se chevauchent, formulée par Siegler en réponse aux critiques émises à l’égard des théories développementales traditionnelles, un même enfant aurait à sa disposition, tout au long de son développement, plusieurs stratégies différentes pour résoudre des problèmes. Au fil du temps, l’enfant en viendrait à utiliser certaines de ces stratégies plus ou moins fréquemment, à en découvrir de nouvelles et à en éliminer d’autres. Bien que cette théorie ait surtout été appliquée au développement de l’arithmétique, elle permet également d’expliquer certaines variations dans le développement du langage. Le présent compte-rendu fait donc état des travaux de Siegler et d’autres auteurs qui permettent d’appliquer la théorie des vagues qui se chevauchent au développement de différentes sphères du langage. Selon ces travaux, le choix des stratégies utilisées par les enfants dépendrait de l’exposition au discours de l’adulte, de la difficulté des tâches, des apprentissages concomitants et de l’accessibilité des stratégies les plus efficaces.



Pour citer cet article :

Mimeau Catherine (2015). La théorie des vagues qui se chevauchent de Siegler appliquée au développement du langage. In Stewart John (Eds), Cognition et Société : l’inscription sociale de la cognition, Intellectica, 63, (pp.n/a), DOI: n/a.