Le concept d'expression chez Karl Bühler

Friedrich Janette
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Le texte examine certaines thèses de Karl Bühler développées dans son livre intitulé Théorie de l’expression (1933). Celles-ci s’avèrent intéressantes pour les débats engagés autour de ce concept d'expression, débats qui se renouvellent continuellement aussi bien en psychologie qu’en sciences du langage. Il est montré que Bühler renonce à définir l’expression dans les termes exclusifs d'une révélation de l’intériorité. En affirmant que « l’expression est une parabole de l’action », Bühler discute la description fine et nuancée, proposée par J.J. Engel, de ce qui fait le coeur d’une représentation théâtrale: se trouve révélé, dans les orientations corporelles des acteurs vers le présent, un trait spécifique de l’expression. La thèse est que Bühler « localise » un certain type de phénomènes expressifs dans les mouvements corporels, dirigés vers le monde, des êtres humains et des animaux ; il esquisse dès lors la possibilité d’échapper au psychologisme (ou à l’anthropomorphisme) qui semble inévitable dès que l’on élabore une théorie de l’expression.



Pour citer cet article :

Friedrich Janette (2015). Le concept d'expression chez Karl Bühler. In Gillot Pascale & Garreta Guillaume (Eds), Les lieux de l’esprit, Intellectica, 57, (pp.199-218), DOI: n/a.