Soumission libre

Modèles et pensées de l’expression: perspectives microgénétiques

Rosenthal Victor
Visetti Yves-Marie
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

À titre de première étape dans un travail théorique sur les modèles et pensées de l’expression, on discute de l'apport des approches microgénétiques aux conceptions expressivistes et sémiotiques de la perception. En se tenant en deçà de toute question spécifique de narration ou d'actance, on s'efforce de décliner trois plans d'une problématique expressiviste, menant par degrés jusqu'aux sémioses instituées : expressivité originaire de l'expérience, action comme expression, et expression comme institution, introduisant alors l'exigence de la réexpression et de la reprise, avec la diversification des genres et des modalités (virtuel/actuel, possible/nécessaire). Il s'en dégage une problématique-noyau, et un imaginaire scientifique, appuyés à une réflexion sur les modèles de l’actualisation. On s'inspire pour cela des modèles de champ thématique et de thématisation développés antérieurement. Le problème de la reprise se reformule comme celui d'une nécessaire diversification des modalités (plus ou moins capacitantes ou contraignantes), en relation à différentes phases microgénétiques, dont chacune peut sous-tendre des modes propres de perception et de mémorisation. À l'opposé de conceptions générativistes de l'actualisation, souvent solidaires d'a priori formalistes ou substantialistes, on expose ainsi les principes d'une problématique continuiste et dynamiciste des généricités, indexées sur différentes phases de constitution d'une activité. Inhérente à ce dispositif, l'anticipation, avant que de se décliner en plan ou prédiction, est motivation passant d'un niveau à l'autre, et aussi protention, tension vers un à-venir. Le principe théorique est alors d'accentuer, en fonction des phases microgénétiques, la qualification modale et temporelle de ce qui n'est éventuellement que motivation (préparation, sensibilisation) pour le déploiement de formations dans un champ. Présentés en annexe, des diagrammes illustrent certaines étapes de ce parcours, qui débouche sur les sémioses instituées et l'énonciation, organiquement liées – mais non confondues – à leurs dimensions expressives.



Pour citer cet article :

Rosenthal Victor, Visetti Yves-Marie (2008/3). Modèles et pensées de l’expression: perspectives microgénétiques. In Lassègue Jean (Eds), Religion et Cognition, Intellectica, 50, (pp.177-252), DOI: n/a.