Synesthésie, hier et aujourd’hui

Marks Lawrence E.
Langue de rédaction : Anglais
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

Bien qu’ayant fait l’objet de nombreuses recherches depuis plus d’un siècle, la synesthésie étonne toujours par la variété de ses manifestations, et continue à résister à toute velléité d’en fournir une explication théorique simple. Il y a un peu plus de 30 ans, l’auteur du présent article abordait la synesthésie comme un phénomène perceptif trans-modal dans lequel un stimulus présenté dans une modalité sensorielle produit une sensation additionnelle dans une autre ; il lui semblait alors possible d’expliquer la synesthésie à partir du principe d’un traitement multi-sensoriel, dans le cadre général du concept de « l’unité des sens ». Les recherches au cours de trente dernières années ont cependant, d’un côté, mis au jour le rôle de l’apprentissage et de la cognition dans la plupart des formes de synesthésie, dont d’ailleurs beaucoup ne sont pas trans-modales, et, de l’autre, mis en évidence l’implication de certains processus neuronaux dans l’expérience de synesthésie. Plusieurs approches théoriques du phénomène sont passées en revue. Une première, moniste, place la synesthésie à une extrémité d’un continuum perceptivo-comportemental. Une autre approche, dualiste, se donne pour objectif de distinguer la synesthésie véritable de la non-synesthésie, tout en cherchant à déterminer ce qui constitue le dénominateur commun de toutes les manifestations de synesthésie. Ni moniste, ni dualiste, l’approche pluraliste postule, à son tour, l’existence de plusieurs catégories distinctes de synesthésie qui ne sont pas nécessairement équivalentes : parmi elles, au moins une catégorie apparaît comme protypique – la synesthésie trans-modale. Et comme les principes qui caractérisent la synesthésie trans-modale valent aussi pour la perception trans-modale chez les non-synesthètes, les mécanismes qui sous-tendent la synesthésie trans-modale pourraient en fait être à la source de diverses autres formes de synesthésie



Pour citer cet article :

Marks Lawrence E. (2011/1). Synesthésie, hier et aujourd’hui. In Rosenthal Victor (Eds), Synesthésie et Intermodalité, Intellectica, 55, (pp.47-80), DOI: n/a.