Une vision transcendentale du continu : le platonisme conditionnel de Woodin

Petitot Jean
Langue de rédaction : Anglais
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

L’une des principales difficultés concernant la nature du continu est de rendre justice, dans le cadre même de la théorie des ensembles cantorienne, à la conception classique qui, d’Aristote à Thom en passant par Kant, Peirce, Brentano, Husserl et Weyl, conçoit le continu comme une donnée primitive, intuitive, cohésive et non-compositionnelle. Cet essai explore, de Gödel à Woodin, les possibilités de modéliser à l’intérieur d’un univers de ZFC, la transcendance du continu par rapport à sa maîtrise symbolique.



Pour citer cet article :

Petitot Jean (2015). Une vision transcendentale du continu : le platonisme conditionnel de Woodin. In De Glas Michel (Eds), Le continu mathématique. Nouvelles conceptions, nouveaux enjeux, Intellectica, 51, (pp.93-134), DOI: n/a.