Soumission libre

Analyse du comportement : enjeux théoriques et perspectives épistémologiques

Massin Julie
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Cet article constitue la synthèse d’une recherche théorique portant sur un courant actuel de la psychologie connu sous le nom d’ « analyse du comportement ». Ce courant est à l’origine d’applications dans plusieurs domaines de la vie sociale (éducation, santé, travail, etc.) qui connaissent à l’heure actuelle une audience importante. Pourtant, le versant théorique de cette approche connaît depuis de nombreuses années de profonds questionnements. En effet, les chercheurs du domaine s’accordent pour décrire une difficulté dès lors qu’il s’agit de rendre compte d’un certain nombre d’activités humaines, telles que le langage. Dans ce cadre et aux vues du caractère durable de cette difficulté, ce travail propose de réfléchir à ce constat en élargissant la perspective d’analyse. La question posée est de savoir si la persistance de l’absence de consensus concernant l’explication du langage en analyse du comportement peut être liée aux axiomes qui conditionnent les conceptualisations dans ce domaine. Pour ce faire, ce travail entreprend, dans un premier temps, un rappel des principales réflexions épistémologiques ayant donné naissance à ce courant puis réalise, dans un second temps, une synthèse qualitative de ses principales évolutions théoriques avant de proposer, dans un troisième et dernier temps, un éclairage épistémologique à la lumière de la pensée de Kuhn (1962) sur l’évolution des sciences et de la notion de falsifiabilité de Popper (1934). Cet article se termine par une réflexion concernant la pertinence d’une évolution a-ontologique et pragmatique des recherches.



Pour citer cet article :

Massin Julie (2015). Analyse du comportement : enjeux théoriques et perspectives épistémologiques. In Soumissions libres (Eds), Intellectica : numéro 62, Intellectica, 62, (pp.n/a), DOI: n/a.