[Comment] Est-ce que les approches pluralistes à la modélisation cognitive computationnelle des besoins et valeurs humains peuvent sauver nos démocraties ?

Human Soheil
Neumann Gustaf
Peschl Markus F.
Langue de rédaction : Anglais
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Dans nos sociétés de plus en plus digitales, un grand nombre des entreprises implémentent un modèle commercial qui perçoive les données personnelles des usagers (ou des consommateurs) en tant que ressource cloisonnée, détenue et contrôlée par le contrôleur des données plutôt que les personnes concernées. La collecte et le traitement d'une telle quantité de données personnelles comporte de nombreuses conséquences techniques, sociales et économiques négatives, y compris l'atteinte à la vie privée des personnes et à l'autonomie des individus. En conséquence, de nouvelles réglementations telles que le règlement général européen sur la protection des données (RGPD) ont tenté de prendre des mesures importantes pour une meilleure mise en œuvre du droit à la vie privée digitale. Le présent document propose que ces actes juridiques s'accompagnent du développement de solutions techniques complémentaires telles que les systèmes d'assistants personnels cognitifs qui pourraient aider les personnes à gérer le traitement de leurs données personnelles sur Internet. Considérant l'importance et la sensibilité du traitement des données à caractère personnel, ces systèmes assistants devraient non seulement tenir compte des besoins et des valeurs de leurs propriétaires, mais aussi être transparents, responsables et contrôlables. Les approches pluralistes dans la modélisation cognitive computationnelle des besoins et des valeurs humaines qui ne sont pas limitées par des frontières paradigmatiques traditionnelles comme le cognitivisme, le connectionnisme ou l'énactivisme, pourraient créer un équilibre entre l'aspect pratique et l'utilité, d'une part, et la transparence, la responsabilité et le contrôle, d'autre part, tout en appuyant et en donnant du pouvoir aux humains dans le monde digital. En considérant la menace pour la vie privée digitale comme une menace significative pour les démocraties contemporaines, la mise en œuvre future de tels modèles pluralistes contribuerait à l'équilibre des pouvoirs, l'équité et l'inclusion dans nos sociétés.



Pour citer cet article :

Human Soheil, Neumann Gustaf, Peschl Markus F. (2019/1). [Comment] Est-ce que les approches pluralistes à la modélisation cognitive computationnelle des besoins et valeurs humains peuvent sauver nos démocraties ? In Khamassi Mehdi, Chatila Raja & Mille Alain (Eds), Éthique et sciences cognitives, Intellectica, 70, (pp.165-180), DOI: n/a.