Distinguer/Expliciter. L’ontologie du Web comme ontologie « d’opérations »

Monnin Alexandre
Livet Pierre
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Prenant au sérieux la « métaphysique empirique » de l’architecture du Web, nous entendons saisir les entités qu’elle distingue. Il ne s’agit donc pas de reconduire ainsi des distinctions classiques. Le travail réalisé par les architectes du Web ressortit à l’ingénierie. Pour cette raison, nous posons les linéaments d’une approche processuelle de l’ontologie, intégrant en son sein les opérations de distinction et d’explicitation qui conduisent à faire émerger des types ontologiques. Cette réflexion est rapportée à plusieurs exemples abordés au cours de la première partie, des folksonomies aux ontologies informatiques, en passant par les principes architecturaux du Web. Enfin, nous prenons en compte la pluralité des modalités d’accès afin d’étendre à l’échelle du Web tout entier la réflexion sur la dynamique ontologique au cours de laquelle surgissent de nouvelles distinctions. Un pour rendre compte de la sémantique des URI est suggéré qui s’appuie sur la sémantique bi-dimensionnelle de Robert Stalnaker, étendue à la multi-dimensionnalité et repensée dans une optique dégagée de son ancrage exclusif dans la question du vrai.