Expériences « hors du corps ». Un voyage « en esprit » à la rencontre d’un autre de soi

Baud Sébastien
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Dans cet article, je souhaite réaliser une anthropologie des états modifiés de la conscience, à savoir interroger leurs dynamiques et contenus – ce qui fait subjectivité. Pour ce faire, j’analyse récits et perceptions du corps lors d’expériences spirituelles, rituelles ou spontanées : transes de possession et voyages psychotropes au Pérou – précisément dans les Andes cuzquéniennes, et parmi les Awajun, famille linguistique jivaro ; et expériences « hors du corps » issues de la modernité européenne. Ces expériences se caractérisent par l’impression lucide pour les personnes qui les éprouvent de voir leur corps et ce qui l’environne à distance, depuis ce que j’appelle un autre de soi ou une subjectivité qui s’éprouve comme telle. Il n’y a ni déni de la réalité, ni distorsion déréalisante, mais reconnaissance du corps, contrairement aux expériences psychopathologiques dans lesquelles l’absence fonde l’illusion délirante. Conséquence d’une telle aperception, les expériences sont tenues pour vraies par celles et ceux qui les éprouvent. Mieux, elles autorisent une relation caractérisée par sa nature verbale – possession ou rencontre spirituelle – et l’acquisition de connaissances pouvant être utilisées à des fins thérapeutiques ou sorcellaires, divinatoires et initiatiques.