Fernand Deligny. L'agir au lieu de l'esprit

Sévérac Pascal
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Un lieu de l’esprit est un lieu du sens, entendu bien souvent comme lieu de parole. Qu’en est-il alors de ces enfants autistes, mutiques – ceux avec lesquels Fernand Deligny a vécu et pensé ? Refusant de les « semblabiliser », mais cherchant en même temps avec eux à faire réseau, F. Deligny promeut l’agir – intransitif – contre le faire et son intentionnalité, propre à l’esprit conscient et volontaire. Avec les enfants autistes, on apprend que l’agir est plus archaïque que l’esprit – l’agir vient en lieu et place de l’esprit. Mais au lieu même de l’esprit, il y a aussi une nature psychique agissante, un automatisme spirituel qui est un appareil de répérage, un appareil de traçage et de tramage de son propre lieu, avec les autres.



Pour citer cet article :

Sévérac Pascal (2015). Fernand Deligny. L'agir au lieu de l'esprit. In Gillot Pascale & Garreta Guillaume (Eds), Les lieux de l’esprit, Intellectica, 70, (pp.n/a), DOI: n/a.