La constitution de l’origo déictique comme travail interactionnel des participants : une approche praxéologique de la spatialité

Mondada Lorenza
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

Cet article articule description de l’espace et constitution d’un espace inte­ractionnel propre à son énonciation dans l’interaction. La description déictique de l’espace est un thème classique de la linguistique de la référence spatiale ; toutefois en privilégiant généralement les ressources linguistiques et leur organisation dans le système de la langue, elle tend à traiter le contexte dans lesquels apparaissent les déictiques comme allant de soi. Notre analyse problématise en revanche la manière dont le contexte d’énonciation des descriptions spatiales, loin d’être préexistant, est activement accompli par les participants à l’interaction. L’analyse porte sur une collection de cas tirés de corpus enregistrés en vidéo d’activités interactionnelles très différentes - des indications d’itinéraires en ville, des opérations chirurgicales, des réunions de travail, des déplacements dans l’espace - afin de dégager un pattern séquentiel systématique et récurrent, grâce auquel l’origo déictique est accomplie par les interlocuteurs afin de permettre à la description de se développer.



Pour citer cet article :

Mondada Lorenza (2005/2-3). La constitution de l’origo déictique comme travail interactionnel des participants : une approche praxéologique de la spatialité. In Mondada Lorenza (Eds), Espace, inter/action & cognition, Intellectica, 41-42, (pp.75-100), DOI: n/a.