Le continu dans la philosophie cognitive

Salanskis Jean-Michel
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

L’article discute du continu mathématique dans le contexte des sciences cognitives contemporaines. Il évoque le débat épistémologique sur la modélisation continue et sa portée ontologique en sciences cognitives en revenant à la forme que prend le même débat à propos de la physique. Il expose ensuite le problème fondationnel du statut du continu qui se pose à l’intérieur même du champ mathématique. Puis il rend compte de quelques usages du continu dans les matières cognitives, en évoquant les approches morphodynamiques défendues par Petitot, la théorie des formes sémantiques de Cadiot et Visetti, et les tentatives récentes de modélisation fine des processus neurophysiologiques. Finalement, l’article envisage les appréhensions naturalisantes de la cognition mathématique, soit programmatiques, soit appuyées sur des enquêtes psychologiques.



Pour citer cet article :

Salanskis Jean-Michel (2009/1). Le continu dans la philosophie cognitive. In De Glas Michel (Eds), Le continu mathématique. Nouvelles conceptions, nouveaux enjeux, Intellectica, 51, (pp.59-92), DOI: n/a.