Compte-rendu

« Le cours d’action : l’enaction & l’expérience ». [Compte-rendu de l’ouvrage de Jacques Theureau, Toulouse, Octarès, 2015]

Azéma Guillaume
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Décrire, comprendre, expliquer l’activité humaine reste une gageure. Animé par une passion de la connaissance et en défendant une interprétation particulière du paradigme enactif, l’auteur précise et enrichit ses pistes d’action. Il poursuit la construction d’une épistémologique et d’un existentialisme unifiés, mais non refermés sur eux-mêmes. Pas d’aboutissement ultime donc, mais valeur de l’inachèvement, de l’activité incessante d’un chemin s’inventant.

Au fond, avec l’écriture de cet ouvrage encyclopédique et baroque, Jacques Theureau nous invite à participer à un dialogue, à une aventure périlleuse et jubilatoire, qui participe de ces antidotes à toute forme de sclérose de la recherche et, plus généralement, à toute forme de désespoir humain.