Les enjeux des états modifiés de la conscience et de la cognition : limites passées et émergence de nouveaux paradigmes

Dumas Guillaume
Fortier Martin
González Juan C.
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Les auteurs présentent dans cet article les axes principaux d’un renouvellement et d’une redéfinition du paradigme classique des états modifiés de conscience (EMC). Après une brève introduction expliquant la genèse de ce numéro thématique, l’attention est portée sur quelques clarifications conceptuelles préalables à l’étude des EMC. Les auteurs suggèrent que l’altération de la conscience peut s’entendre en quatre sens distincts : altération du contenu, de la qualité, de la modalité et du niveau de la conscience. Plusieurs problèmes et défis méthodologiques qui se posent à l’étude scientifique et naturaliste des EMC sont ensuite examinés. Eu égard à la complexité de l’objet d’étude constitué par les EMC, les auteurs soulignent l’importance des approches intégratives – transdisciplinaires – et multidimensionnelles. Les articles du numéro thématique sont enfin introduits et mis en perspective.



Pour citer cet article :

Dumas Guillaume, Fortier Martin, González Juan C. (2017). Les enjeux des états modifiés de la conscience et de la cognition : limites passées et émergence de nouveaux paradigmes. In Dumas Guillaume & Fortier Martin & González Juan C. (Eds), Les états modifiés de conscience en question: anciennes limites et nouvelles approches, Intellectica, 67, (pp.n/a), DOI: n/a.