Les usages des TIC en situation naturelle : une approche éthnométhodologique de l’hybridation des espaces d’activité

Relieu Marc
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

CONNECTEZ-VOUS
pour télécharger gratuitement

Au sein des études sur la communication distante, l’analyse des échanges en ligne (fils de discussion, chat, forum etc.) s’effectue séparément de l’examen de leur réception au sein de contextes particuliers, qui, de son côté, prend peu en compte les dynamiques spécifiques aux dialogues électroniques. Or, dans le premier cas, la communication distante est doublement expurgée de ses espaces de réalisation, puisque l’écran disparaît en même temps que l’environnement proche de l’usager ; tandis que dans le second cas, l’accent mis sur les transformations des contextes de réception masque les propriétés spécifiques de la médiation distante. La communication médiatisée peut être caractérisée par la tension qui s'exerce entre le rapprochement qu'elle institue et la disjonction qu'elle maintient. Nous abordons ce phénomène depuis une perspective d'analyse ethnométhodologique située de la communication, qui met l'accent sur le travail concret par lequel ces deux paliers de la communication se rejoignent parfois, ou bien au contraire se distendent jusqu’à s’exclure mutuellement. L’article est basé sur deux enquêtes d’usage du téléphone mobile. L’étude de l’orientation progressive d’une conversation téléphonique vers le contexte domestique permet d’abord de mettre en évidence les principales caractéristiques de la mise en relation d’échanges synchrones avec leurs contextes proximaux. En explorant la manière dont s’organise la co-participation au sein d’une session de chat sms réalisée sur un téléphone mobile, l’analyse souligne ensuite les prises qu’offre un type d’activité distante asynchrone pour l’organisation de la coprésence.



Pour citer cet article :

Relieu Marc (2005/2-3). Les usages des TIC en situation naturelle : une approche éthnométhodologique de l’hybridation des espaces d’activité. In Mondada Lorenza (Eds), Espace, inter/action & cognition, Intellectica, 41-42, (pp.139-162), DOI: n/a.