Pratiques et compétences en éducation : quelques apports possibles et actuels du pragmatisme

Muller Alain
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Cet article vise à identifier le potentiel scientifique et social des recherches en sciences de l’éducation animées par une « attitude » pragmatiste. Cette entreprise est menée en se focalisant sur deux problématiques actuelles. Dans une première partie on tente de montrer en quoi les recherches « traditionnelles » sur les pratiques d’enseignement saisissent celles-ci comme des objets en quelque sorte achevés – ce par quoi elles les « dé-praticisent » – et en quoi une saisie pragmatiste de ces pratiques devrait permettre de mieux leur « rendre justice ». La seconde partie est consacrée aux difficultés que soulève la notion de compétence – omniprésente dans les champs de l’éducation scolaire, de la formation et du travail – ainsi que son usage dans les référentiels de compétences. Sont déterminés, quelques critères auxquels des notions alternatives devraient répondre afin de dépasser ces difficultés ainsi que quelques principes auxquels devraient obéir des objectifs soutenant le développement de l’activité des travailleurs.



Pour citer cet article :

Muller Alain (2015). Pratiques et compétences en éducation : quelques apports possibles et actuels du pragmatisme. In Steiner Pierre (Eds), Pragmatisme(s) et sciences cognitives, Intellectica, 60, (pp.n/a), DOI: n/a.