Quand agir, c'est penser. Certitude, conviction et connaissance directe

Ogien Albert
Langue de rédaction : Français
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Cet article entend dégager la contribution de la sociologie à une conception sociale de l’esprit. Il le fait en cherchant à justifier l’idée selon laquelle agir c’est penser. La validité de deux postulats y est d’abord examinée : l’externalisme du mental et le holisme des significations, dans leur version sociologique. L’article analyse ensuite les trois régimes de l’activité pratique de connaissance : certitude, conviction, directéité. Il montre enfin comment la sociologie analytique rend observable l’usage que les individus font de critères d’objectivation (des objets, des événements ou des motifs d’autrui) qui organisent ces « pratiques inférentielles directes » qui se déclenchent immédiatement dans l’action afin d’assurer l’accomplissement de la coordination de l’action. Cet article permet ainsi de confronter les propositions d’une théorie sociologique de la connaissance à celles des sciences cognitives.



Pour citer cet article :

Ogien Albert (2015). Quand agir, c'est penser. Certitude, conviction et connaissance directe. In Stewart John (Eds), Cognition et Société : l’inscription sociale de la cognition, Intellectica, 66, (pp.n/a), DOI: n/a.