Jalon

Architecture cognitive et comportements

Fruchart Bryan
Leblanc Benoît
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Nous présentons un modèle fonctionnel basé sur l’articulation de trois systèmes de traitement de l’information qui ont pour objectif de proposer une modélisation du cycle sensorimoteur réalisé par le système cognitif de l’Homme. Pour établir ce modèle bio-inspiré, nous nous servons du formalisme des systèmes de traitement de l’information introduit dans les années 1950 par John Von Neumann, Norbert Wiener et Alan Turing, afin de caractériser la coopération d’un ensemble de systèmes hétérogènes en système de systèmes. Ce travail théorique se sert des différentes études menées en Intelligence Artificielle (modèles connexionnistes et modèles symboliques), en Psychologie cognitive (modèles décrivant la prise de décision en rationalité limitée) et en Neurobiologie (modèles expérimentaux sur le libre arbitre) pour proposer une approche systémique et étendue de l’appareil cognitif humain. En outre, cette modélisation se base sur l’hypothèse selon laquelle les mécanismes conscients émergent automatiquement d’une activité inconsciente, et de son pendant computationnel, à savoir la possibilité de faire émerger une logique symbolique depuis l’activité d’un mécanisme connexionniste. L’architecture que nous avons nommée IPSEL (Information Processing Systems with Emergent Logic), à défaut de pouvoir être considérée comme une théorie de l’esprit, a l’utilité de pouvoir expliquer certaines observations empiriques que nous présentons également. Enfin, sont discutées ici les implications et limites que sous-tend un tel modèle et les recherches qui sont effectuées pour présenter son utilité et sa vraisemblance en tant que modélisation du système cognitif humain dans le cadre des questions de confiance envers les décisions fournies par un système automatique.



Pour citer cet article :

Fruchart Bryan, Leblanc Benoît (2019/2). Architecture cognitive et comportements. In Hanneton Sylvain & Andrieu Bernard (Eds), L'activation du corps vivant. Émersions, Hybridations, Remédiations, Intellectica, 71, (pp.139-156), DOI: n/a.