De l’œuvre de Turing aux défis contemporains pour la compréhension mathématique du vivant

Montévil Maël
Langue de rédaction : Français
DOI: n/a
Product variations: 

Numérique(PDF)

Papier

Turing distingue soigneusement l’imitation de la modélisation d’un phénomène. Cette dernière vise à saisir la structure causale du phénomène étudié. En biologie, il n'y a cependant pas de cadre théorique bien établi pour encadrer la pratique de modélisation. Nous partons de l'articulation entre la compréhension du vivant et la thermodynamique, en particulier le second principe. Ceci nous conduira à expliciter les défis théoriques et épistémologiques pour la compréhension mathématique du vivant. En particulier, l'historicité du vivant est un défi rarement abordé explicitement dans ce domaine. Nous pensons que ce défi nécessite un renversement complet de l'épistémologie de la physique afin d'aborder de manière théoriquement précise les organismes vivants. Ce changement épistémologique est pertinent tant pour la pratique théorique que pour l'interprétation des protocoles et résultats expérimentaux.



Pour citer cet article :

Montévil Maël (2020/1). De l’œuvre de Turing aux défis contemporains pour la compréhension mathématique du vivant. In De Glas Michel & Lassègue Jean (Eds), Retour à Alan Turing : son héritage aujourd’hui, Intellectica, 72, (pp.237-253), DOI: n/a.